ORIGINE DU COACHING

Le coaching renvoie à un principe d’action et à une responsabilité inaliénable de l‘individu. Il s’attache à une logique de sens, au principe d’autonomie et d’intelligence adaptative, à la question du comment ; “comment changer ici et maintenant“, “comment vivre et se développer ici et maintenant“, “comment conduire sa propre vie selon ses propres choix”, “comment évoluer, s’adapter, se réaliser ici et maintenant, dans cette société, dans ce monde avec ce que je suis”.

Le coaching est cette discipline transversale des sciences humaines dont la rigueur éthique et épistémologique est fondamentale et dont les principes d’autonomie, de responsabilité et de mise en action sont essentiels. Son ouverture aussi bien que sa finalité le préserve des aveuglements de théories ne visant qu’à s’auto-valider et éviter toute remise en question, toute évolution.

Son apparition en France date de la fin des années 80. Son acception première s’inscrit dans le prolongement des interventions classiques en entreprise des cabinets de conseil en management et organisation pour lesquels le coaching représente une potentialité d’intervention supplémentaire auprès de leurs clients.

Depuis les années 2000 le coaching s’ouvre plus largement à tous les pans de notre société. Cette “démocratisation” le projette hors du champ exclusif des interventions auprès des entreprises et de leurs acteurs qui représentent en 2014 près de 70% de l’activité économique du secteur.

LES SPÉCIFICITÉS DU MÉTIER DE COACH

Le travail de coaching amène le client à se repositionner, à reconsidérer son point de vue sur lui-même, sur les autres, sur ses interactions aux différents environnements qui participent de son existant.

La relation de coaching entre un coach et un client ouvre un espace intersubjectif où s’élaborent, et d’où émergent, les ”solutions” propres à l’individu, en relation avec la découverte, la valorisation et la mise en oeuvre de ses potentiels.

Les déclarations intempestives qui relèvent souvent d’un volontarisme débridé présentent le client comme porteur de ses réponses et solutions. “La solution est la solution du client”, entend-on. Cette vision est réductrice et inexacte. Si la solution est endogène, puisqu’elle concerne le client et se co-construit sur la base de ses potentialités, il faut bien comprendre que le point d’origine, creuset de l’élaboration et de l’émergence de la réponse (ou solution), est l’espace intersubjectif de la relation d’accompagnement.

Cette faculté ou réponse endogène est rendue possible dans le cadre d’une relation d’accompagnement nommée processus de coaching dans lequel le coach et le client travaillent ensemble. Il s’agit réellement d’une coproduction dont l’objectif est clairement déterminé et dont la finalité est l’expression de l’identité pleine, entière et spécifique d’un individu libre de son engagement et de son travail de développement, autonome, et responsable de ses choix.

LE RÔLE DU COACH YCARE

« Le coaching en tant que métier aussi bien que discipline des sciences humaines et sociales consiste à accompagner des individus des équipes et des organisations dans la définition et l’atteinte de leurs objectifs d’évolution, de développement, de décision, de transformation et de réalisation dans le respect des principes éthiques du « Comité d’Éthique du Coaching » et notamment le respect des droits des individus. » Définition reconnue et adoptée par le Comité d’Éthique du Coaching (CEC) et le SFAPEC (Syndicat Français des Acteurs Professionnels du Coaching

C’est dans le sens de cette définition que s’inscrit le coach Ycare, à savoir accompagner les organisations, les dirigeants, les collaborateurs des acteurs des prestations de santé dans l’atteinte d’objectifs.

Le coach Ycare intervient à partir d’une demande explicite, il peut s’agir d’une demande directe : c’est la personne qui exprime directement sa demande au coach. Il peut s’agir d’une demande indirecte : c’est l’entreprise (un représentant de l’entreprise), qui exprime une demande pour un de ses salariés.

Qu’elle soit directe ou indirecte, elle doit être explicite, c’est-à-dire formulée. La plupart du temps la demande initiale est considérée par le demandeur comme suffisante. Soit qu’elle lui paraisse limpide, soit qu’elle lui paraisse constituer un objectif.

Le premier travail du coach Ycare consistera à clarifier la demande dans le but d’accompagner le client dans la formulation et dans l’atteinte de son objectif.

POURQUOI FAIRE APPEL À UN COACH YCARE

Les coachs Yacre peuvent accompagner les entreprises, organisations, dirigeants, manageurs ou collaborateurs au travers de différents thèmes:

  • Importance du Sens au travail
  • Dimension humaine du management
  • Développer la prise de parole en public
  • Améliorer l’efficacité du message communiqué
  • Responsabilité Sociétale des Entreprises
  • Développement des compétences
  • Pérennité et performance des organisations
  • Développement des dimensions de capital social et culturel des entreprises

Et bien d’autres thèmes que nous pourrons évoquer avec nos clients ayant des demandes d’accompagnement d’un coach Ycare.

Pour en savoir plus, contactez-nous ICI ou suivez- nous sur nos pages LinkedIn, Facebook et Youtube.