Vous avez appris qu’il fallait être en règle avec le RGPD ? Mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Il est toujours possible de se référer à un DPO. En effet, ce dernier sera parfaitement en mesure de vous donner tous les conseils nécessaires pour que vous puissiez facilement vous y retrouver. Ainsi, vous n’aurez plus aucun doute concernant l’application du RGPD. Prêt à en apprendre plus?

Qu’est-ce que le RGPD ?

Lorsque l’on travaille dans certains domaines, il y a certaines règles dont nous n’entendons pas parler. En effet, bien que le RGPD ait fait du bruit lorsqu’il a été mis en place, ce n’est pas forcément quelque chose auquel les professionnels de santé avaient besoin de faire attention. Néanmoins, à l’heure actuelle, c’est un élément très important que vous ne devez plus négliger.

Le RGPD que l’on connaît également sous le nom de « règlement général sur la protection des données. Cette loi existe depuis Mai 2018. Elle permet tout simplement de protéger l’ensemble des données des personnes présentes dans l’Union Européenne, mais également au-delà de ces frontières.

Il faut aussi prendre en compte que c’est un règlement qui fixe les règles de protection des personnes physiques, ainsi que leur droit à la vie privée, concernant le traitement mais aussi la libre circulation des données personnelles. Cela va tout simplement permettre de traiter les données personnelles des citoyens européens.

Comme vous pouvez le constater, le RGPD est vraiment un élément important que vous ne devez pas négliger, bien au contraire.

Le DPO chez un PSDM : un rôle important à ne pas négliger !

Dans le domaine des prestations de santé, il faut noter que vous pourrez rencontrer un DPO. Il s’agit tout simplement d’un délégué à la protection des données. Il faut noter que ce dernier va conseiller et accompagner les organismes qui le désignent. Notons également que ce dernier peut avoir différentes missions. Voici toutes les explications dont vous avez besoin de connaître :

  • Contrôler le respect du règlement et du droit national consacré sur la protection des données personnelles.
  • Il doit également analyser l’impact que peut avoir la protection des données personnelles et d’assurer la bonne exécution de cette dernière.
  • Toujours être disponible pour répondre aux questions que le professionnel de santé peut avoir.
  • Il faut également que ce dernier assure une coopération avec l’autorité de contrôle locale.

Vous l’aurez certainement compris, le DPO est une personne vraiment importante. Il s’agit d’un véritable référent concernant le RGPD pour le Prestataire de Service et Distributeur de Matériel (PSDM). En cas de problème ou de question, c’est vers ce dernier qu’il faudra se tourner.

La future certification PSDM vous oblige a être en conformité avec le RGPD

Il ne faut pas non plus oublier que la protection des données personnelles est un sujet très sensible ces derniers temps. En effet, lorsque vous naviguez sur Internet, vous avez la possibilité de partager ou non vos données personnelles. Il faut noter que la nouvelle certification PSDM ne fait pas exception à cette règle. En effet, tous les Prestataire de Service et Distributeur de Matériel (PSDM) devront être en conformité avec cette loi. Il faut donc prendre les renseignements en amont pour être certains que vous n’aurez aucun problème de ce côté-là.

En conclusion, le RGPD gagne du terrain. De plus en plus de professions sont concernées par cette nouvelle loi permettant de protéger les données personnelles des personnes dont vous vous occupez. N’oubliez pas non plus qu’en cas de doute ou de question, vous pouvez nous contactez directement ICI.

Pour en savoir plus, contactez-nous ICI, ou prenez rendez-vous ICI et suivez-nous sur LinkedIn.